Carnet de Bord

en voir +

jour 29 : 25.08

Il est 18h30, l'avion va atterrir à Paris. On a réussit.

en voir +

jour 28 : 24.08

Nous célébrons notre "plus d'un tour de Corse" au champagne ... enfin ... blanc de blanc. En pleine mer, tels des champions de Formule 1.

en voir +

jour 27 : 23.08

Valentine apprend que les garçons ont eu de la visite fort peu sympathique cette nuit : Des rats !

en voir +

jour 26 : 22.08

Aujourd'hui, la mission est de trouver une plage à l'entrée de la baie d'Ajaccio, pour y rester jusqu'à mardi matin, où nous irons rendre les kayaks.

en voir +

jour 25 : 21.08

Steve l'Aventurier, qui était alors en train de pêcher pour nourrir son clan, se fait piquer par une méduse, qui lui roula sur le bras et l'épaule.

en voir +

jour 24 : 20.08

On se réveille tranquillement. Passage à la capitainerie de Girolata pour se ravitailler en eau, et on reprend la mer vers 10h.

en voir +

jour 23 : 19.08

L’objectif du jour devient l’objectif du midi : nous prendrons l’apéro en terrasse à Girolata, moment tant espéré.

en voir +

jour 22 : 18.08

Nous accostons sur un rocher au milieu de l’eau, ne pouvant aller plus loin à cause du vent et de la faim qui commence à creuser.

en voir +

jour 21 : 17.08

Benj revient avec de mauvaises nouvelles ! Même temps pour demain. On décide encore une fois de prendre la mer très tôt pour naviguer 2h avant que le vent ne se lève.

en voir +

jour 20 : 16.08

6h30, réveil naturel plus prononcé. Après rapide coup d’œil sur l’état de la houle et du vent dans la baie de Calvi, nous décidons de partir maintenant ou jamais.

en voir +

jour 19 : 15.08

On apprendra plus tard que nous avons affronté un vent de force 7 en pleine face.

en voir +

jour 18 : 14.08

Nuit paisible, on reprend la mer. Le temps est gris, on se fixe pour objectif une plage juste derrière l’île Rousse. 3h plus tard, dans la grande baie précédant la ville, un orage se lève. On le voit arriver des terres, en croisant les doigts pour qu’il ne nous atteigne pas avant qu’on rejoigne la terre. On se retrouve très vite sous une pluie torrentielle, dans un brouillard très dense, entourés d’éclairs, et de tonnerre assourdissant.

en voir +

jour 17 : 13.08

Dès notre arrivée, un des petits se fait piquer par une méduse. Valou enfile son slip superman et vole à son secours.

en voir +

jour 16 : 12.08

Nous prenons donc la décision de prendre la matinée du lendemain pour profiter de cet endroit de rêve, faire une grasse mat’ et se ressourcer après cette longue journée.

en voir +

jour 15 : 11.08

Ce qu’on aime bien après les passages dans les grandes villes, c’est les apéros.

en voir +

jour 14 : 10.08

Nous savourerons un bon plat de moules frites en terrasse au port pendant de longues heures, durant lesquelles nous écrirons toutes nos cartes postales.

en voir +

jour 13 : 09.08

Demain nous dormirons sur une plage, seul, loin de tout ça, et on aura très certainement acheté quelques bières à Bastia.

en voir +

jour 12 : 08.08

Benjamin a trouvé ce matin un parasol cassé qui s'avère très utile dans cette zone où l'ombre est rare.

en voir +

jour 11 : 07.08

Les criques et baies du sud nous aidaient à avancer, à nous fixer des objectifs, ... Ici, le seul objectif est de faire nos 30km chaque jour.

en voir +

jour 10 : 06.08

Courte baignade, et nous reprenons la mer. Notre objectif : Solenzara, que nous atteignons en fin d'après-midi, après une journée plutôt paisible.

en voir +

jour 9 : 05.08

En entrant dans la baie, on découvre des vagues énormes et un vent puissant.

en voir +

jour 8 : 04.08

L'eau y est clair, le sable fin, mais ce tas de rochers méritait-il vraiment ce détour ?

en voir +

jour 7 : 03.08

Vers 11h30, nous accostons sur une petite plage paradisiaque. Nous resterons ici pour la journée et tenterons de rejoindre, demain, les îles Lavezzi.

en voir +

jour 6 : 02.08

On se dirige vers la petite plage. Les personnes rencontrées le midi arrivent en même temps que nous et nous lancent du haut de leur terrasse un "APÉRO ?!". Grands aventuriers que nous sommes, nous ne résistons pas une seconde de plus. Ni une, ni deux, on met nos plus beaux habits, enfin ... ceux qui sentent le moins mauvais. Et grimpons jusqu'à eux.

en voir +

jour 5 : 01.08

On recherche un point bivouac relevé par l'équipe de Carnets d'Aventures, mais le dépassons certainement et accostons sur une plage d'algues.

en voir +

jour 4 : 31.07

Chaque coup de rame fait apparaître un paysage qui se veut de plus en plus beau. On s'éloigne des villes et ce n'est pas pour nous déplaire.

en voir +

jour 3 : 30.07

On reprend la mer. Les premiers coups de rames sont douloureux et pour cause : nous payons pour notre manque d'entraînement, les courbatures de la veille sont intenses.

en voir +

semaine 4

jour 22 : 18/08 « Nous accostons sur un rocher au milieu de l’eau, ne pouvant aller plus loin à cause du vent et de la faim qui commence à creuser. » jour 23 : 19/08 « L’objectif du jour devient l’objectif du midi : nous prendrons l’apéro en terrasse à Girolata, moment tant...

en voir +

semaine 3

jour 15 : 11/08 « Ce qu’on aime bien après les passages dans les grandes villes, c’est les apéros. » jour 16 : 12/08 « Nous prenons donc la décision de prendre la matinée du lendemain pour profiter de cet endroit de rêve, faire une grasse mat’ et se ressourcer après cette longue...

en voir +